top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurFranck

Où voir des dauphins en Iroise



Grand dauphin


Vous souhaitez voir des dauphins en Iroise ?

La côte sauvage de l’Iroise vous offre de nombreux spots pour observer les Grands dauphins (Tursiops truncatus). Pour apercevoir ces superbes mammifères marins, il vous faut être patient ou « tomber de dessus » et ce n’est pas rare de mai à octobre. C’est toujours un spectacle extraordinaire de regarder le Grand dauphin évoluer depuis la côte sans lui faire subir une pression anthropique.


Plusieurs spots d’observations sont disponibles le long de la côte : La pointe Saint-Mathieu, la pointe des Renards, la presqu’île de Kermorvan, la pointe de Brenterc’h, la pointe de Corsen, sont des spots où régulièrement on aperçoit les Grands dauphins et parfois quelques phoques gris (Halichoerus grypus).


Vous pouvez les voir lorsqu’ils se baladent dans le parc naturel marin d’Iroise à la recherche de nourriture, généralement en suivant le courant de la marée, mais parfois ils sont plus vifs et chassent dans les courants devant le Conquet ou la pointe de Corsen. Vous pouvez les voir jouer et sauter hors de l’eau dans des moments de jeu, généralement après que le groupe ait assouvi ces besoins physiologiques primaires.


Dauphin commun


En bateau, il est bien sûr plus facile de croiser des dauphins, l’Iroise ne compte pas moins d’une dizaine d’espèces observables dans les limites du Parc naturel marin.

Le plus sociable est le Dauphin commun (Delphinus delphis), il aime jouer à l’étrave des bateaux et accompagner le navigateur pendant quelques instants magiques en banc de plusieurs dizaines d’individus, ensuite plus rarement on peut croiser des marsouins, et encore plus rarement des Dauphins de Risso (Grampus griseus). Les Dauphins de Risso sont des animaux solitaires ou semi-solitaire et se regroupent en petits groupes de quelques individus.

Dauphin de Risso


Lors des périodes migratoires des baleines peuvent se rapprocher des côtes ainsi que des orques, rorquals, globicéphales noirs…mais cela reste exceptionnel.


Une paire de jumelles, un peu de marche le long du GR34, et bien regarder la surface de l'eau dans la zone des 100 mètres à l'approche des pointes !


122 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page